Il n’a pas manqué une seule partie en 10 ans de carrière à la NFL – Voici son secret

En 10 ans de carrière dans la NFL, l’ancien botteur des Giants Steve Weatherford n’a manqué aucune partie en raison d’une blessure. Dans un communiqué de presse de l’Association of New Jersey Chiropractors, il en attribue le mérite à la chiropratique et au fait qu’il a bien pris soin de lui-même.

« Je reçois des soins chiropratiques depuis que j’ai 14 ans, c’est la seule raison pour laquelle je me suis rendu dans la NFL », a-t-il avoué à plus de 500 docteurs en chiropratique lors du sommet tenu à l’automne par l’Association of New Jersey Chiropractors à New Brunswick, au New Jersey.

Des soins chiropratiques depuis l’adolescence

Plus petit joueur de son équipe à 14 ans, il a développé des douleurs au dos à l’adolescence à force de s’entraîner dans la salle de musculation. Mais avec l’aide d’un chiropraticien, il a réussi à passer de 108 à 225 livres entre sa première année et l’obtention de son diplôme. Il dit s’en être remis aux chiropraticiens pour un entretien hebdomadaire et la prévention de blessures depuis ce temps.

Weatherford a pris sa retraite de la NFL avec une bague du Superbowl, qu’il a remportée lors de son passage chez les Giants de New York. Il a également été botteur pour les Saints de La Nouvelle-Orléans, les Chiefs de Kansas City, les Jaguars de Jacksonville et les Jets de New York au cours de sa longue carrière.

« Il y a une raison pour laquelle chaque équipe de la NFL peut compter sur un chiropraticien en tout temps », a-t-il avancé.

À chaque équipe son chiropraticien

Aujourd’hui, les 32 équipes de la NFL ont des chiropraticiens au sein de leur équipe médicale complète pour s’occuper des joueurs. Selon la Professional Football Chiropractic Society, mise sur pied il y a 15 ans, « le chiropraticien de football professionnel moyen effectue de 30 à 50 ajustements par semaine au cours de la saison (…) ».

Dr Jason Levy, de Short Hills, est le chiropraticien des Jets de New York et des Red Bulls de New York. En temps normal, avant une partie des Jets, il traite de 20 à 30 joueurs pour divers problèmes. Mais plusieurs d’entre eux viennent le voir « parce qu’ils veulent se sentir équilibrés. Les chiropraticiens sont comme des mécaniciens. La chiropratique peut certainement aider les joueurs à se sentir mieux dans leur corps. »

Tous les jeunes joueurs de football devraient bénéficier d’ajustements chiropratiques

Les joueurs de football, contrairement à la plupart des autres athlètes, font face à un contact physique lors de chaque jeu d’une partie. La majorité des blessures graves au football sont causées par la compression de la colonne vertébrale dans le cou. En enseignant aux joueurs de football le fonctionnement de leur colonne vertébrale et les positions à éviter lors d’un jeu, surtout lors des plaquages, les chiropraticiens peuvent les aider à éviter de nombreuses blessures.

Et c’est particulièrement important dans le cas des jeunes joueurs de football, dit Dr Robert Haley de Lyndhurst.

Dr Haley, chiropraticien pour l’équipe de football de haut niveau de la St Joseph Regional High School football à Montvale, mentionne dans le communiqué de presse que « chaque école secondaire ayant un programme athlétique devrait faire affaire avec un chiropraticien, au moins à titre de consultant. »

Le chiropraticien doit aussi connaître d’autres types de traitement comme les techniques de tissus mous, les étirements et le kinésiotaping (ou taping neuro-proprioceptif), affirme Dr Haley. « Nous devons positionner la chiropratique de manière à ce que les jeunes joueurs de football et leurs parents comprennent qu’elle peut diminuer (et non éliminer) les blessures et améliorer la performance. »

Weatherford est d’accord.

« Les athlètes sont comme des voitures haute performance. Si les pneus ne sont pas alignés, la voiture ne pourra pas offrir son plus haut niveau de performance », déclare-t-il.

Leave a Comment: